Category: Métaphysique

Platon et les modernes : instancier un universel

Première publication, janvier 2008 (révisée août 2015)

Le prédicat est une « chose » qui dépend du langage, alors que la propriété est une structure de la réalité, indépendante (de nos pensées et donc de notre langage). Refuser le nominalisme du prédicat et admettre des propriétés dans l’ontologie, c’est, à propos de ces …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/platon-et-les-modernes-instancier-un-universel/

Ressemblance et propriétés

Première publication, janvier 2008 (révisée août 2015)

Selon les termes du débat philosophique, certaines entités ont des propriétés mais ne sont pas des propriétés, ce sont les particuliers. Les particuliers peuvent être définis comme des entités concrètes, c’est-à-dire qu’elles sont, des entités spatiotemporelles.

Lorsque nous disons que deux particuliers « partagent …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/ressemblance-et-proprietes/

Pourquoi accepter des propriétés dans notre ontologie ? Ou pourquoi penser que les propriétés existent ?

Première publication, janvier 2008 (révisée août 2015)

Avant de chercher à mieux saisir la nature des propriétés on peut se demander pourquoi nous devons imaginer que le monde contienne de telles entités. Une certaine tradition philosophique reste suspicieuse à l’égard des propriétés. Elles n’auraient pas de pouvoir explicatif et faire appel à elles …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/706/

Sortir de la mauvaise direction : distinguer les prédicats, des propriétés

Première publication, janvier 2008 (révisée août 2015)

Pour Wittgenstein, un problème philosophique a la forme de : « Je ne m’y reconnais pas. »[1] Notre pensée fait des noeuds et le travail philosophique consiste à dénouer ces noeuds que, via des confusions de langage, nous avons introduits. Pour y remédier, il faut alors …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/sortir-de-la-mauvaise-direction-distinguer-les-predicats-des-proprietes/

Le principe de la pertinence des propriétés mentales

Première publication, décembre 2007 (révisée août 2015)

Lorsqu’en raison d’une incompatibilité avec notre métaphysique de la causalité, nous repoussons le dualisme des substances, nous ne faisons que déplacer le problème de l’interaction causale entre le corps et l’esprit.

Pour expliquer comment l’esprit et le corps interagissent causalement, on considère alors un …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/le-principe-de-la-pertinence-des-proprietes-mentales/

Le monde en strates

Première publication, mai 2007 (révisée août 2015)

Le dualisme cartésien nous laisse avec un dualisme des substances et la possibilité de propriétés mentales sans lien avec la substance physique. Le dualisme contemporain des propriétés, quant à lui, construit son image métaphysique sur l’unique substance physique, mais laisse la possibilité à des propriétés mentales …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/le-monde-en-strates/

L’argument de la réalisation multiple

Première publication, mars 2007 (révisée août 2015)

L’objection majeure faite à la théorie de l’identité esprit-cerveau, est constituée par le refus de n’avoir à expliquer les phénomènes mentaux, qu’en termes strictement neurophysiologiques. Cependant, la thèse de l’identité des types apparaît encore plus menaçante, à certains, quand ses tenants affirment que, de façon ultime, …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/largument-de-la-realisation-multiple/

Le scarabée de Wittgenstein

Première publication, février 2007 (révisée août 2015)

La conception de l’esprit léguée par Descartes, qui revient à affirmer que l’expérience ne peut jamais être littéralement partagée, nous conduit à penser que les esprits et leurs contenus sont privés. Une telle interprétation nous conduit tout droit au solipsisme, doctrine selon laquelle je ne peux …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/le-scarabee-de-wittgenstein/

Les événements selon Kim

Première publication, janvier 2007 (révisée août 2015)

On peut caractériser l’individuation des événements, soutenue par Davidson comme n’étant pas d’un grain très fin. En effet, un même événement peut posséder un nombre indéfini de propriétés, d’aspects ou de structures.

L’approche de J. Kim concernant les événements se distingue de celle de Davidson …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/les-evenements-selon-kim/

Les événements selon Davidson

Première publication, janvier 2007 (révisée août 2015)

Ce qu’est l’esprit ne peut pas se comprendre aux seules avancées de la science empirique. Posséder une théorie empirique adéquate du fonctionnement du cerveau, par exemple, doit s’accompagner d’une ontologie suffisamment claire pouvant abriter ces découvertes. C’est le travail de la métaphysique.

Ainsi lorsque …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.francoisloth.com/les-evenements-selon-davidson/