Archives de l’étiquette : Ryle

Brouillard dans l’identité (esprit/cerveau)

La « réalité physique objective » se distingue d’une autre « réalité » : celle des qualités mentales. Cette division développée et soutenue par Descartes spécifie deux domaines irréductibles que l’on nomme aujourd’hui le « physique » et le « mental ». Selon ce point de vue dualiste, la substance étendue et la substance pensante composent le monde. Lorsqu’au 17ème siècle la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/brouillard-dans-lidentite-espritcerveau/

Descartes inoxydable

Première publication, septembre 2009 (révisée août 2015)

William Lycan, comme beaucoup de philosophes s’intéressant à l’esprit, se présente comme matérialiste ou physicaliste – et ce, depuis quarante ans ne manque-t-il pas de préciser – et le demeure. Cependant, dans un article à paraître dans la très « ontologiquement sérieuse » revue Australasian …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/descartes-inoxydable/

Les vertus dormitives de l’opium

Première publication, novembre 2008 (révisée août 2015)

Au savant de Molière questionnant l’aspirant docteur à propos de la cause et des raisons qui font que l’opium fait dormir, le bachelier répond : « Mihi a docto doctore/Demandatur causam et rationem quare/Opium facit dormire./A quoi respondeo,/Quia est in eo/Vertus dormitiva,/Cujus est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/les-vertus-dormitives-de-lopium/

David Armstrong, philosophe de l’esprit

Première publication, mars 2007 (révisée août 2015)

David Armstrong a publié en 1968, un livre intitulé A Materialist Theory of the Mind qui fut, sans doute, le livre le plus important sur le sujet de l’esprit depuis celui de Ryle.

L’analyse de l’esprit faite par Ryle, consistait à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/david-armstrong-philosophe-de-lesprit/

Chasser le fantôme au moyen des dispositions

Première publication, février 2007 (révisée août 2015)

Argumenter contre le dualisme des substances comme le fait Ryle n’est pas réduire l’homme à une chose ou à un système automatisé. Il écrit :

« Nier que l’être humain soit un fantôme logé dans une machine ne revient pas à le dégrader au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/chasser-le-fantome-au-moyen-des-dispositions/

Le fantôme dans la machine

Première publication, février 2007 (révisée août 2015)

Descartes nous conduit donc à raisonner comme si l’esprit devait désigner un genre d’entité et que ce que nous appelons « croyances », « sensations » ou tout autre événement mental se référaient à des états qualitativement similaires. Pour éviter cette confusion, Wittgenstein nous prescrit un remède dans lequel il …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/le-fantome-dans-la-machine/