Archives de l’étiquette : Heil

Objets et tropes

Première publication, mars 2008 (révisée août 2015)

Doit-on admettre des objets dans une ontologie de tropes ? En effet, si les tropes sont au fondement de toute chose et des objets en particulier, doit-on considérer les objets comme des faisceaux (bundle) de tropes ?

La densité d’une brique d’argile, par exemple, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/objets-et-tropes/

Platon et les modernes : instancier un universel

Première publication, janvier 2008 (révisée août 2015)

Le prédicat est une « chose » qui dépend du langage, alors que la propriété est une structure de la réalité, indépendante (de nos pensées et donc de notre langage). Refuser le nominalisme du prédicat et admettre des propriétés dans l’ontologie, c’est, à propos de ces …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/platon-et-les-modernes-instancier-un-universel/

Du point de vue ontologique (1)

Première publication, novembre 2007 (révisée août 2015)

 

Le livre de John Heil From an Ontological Point of View[1] est un modèle de travail philosophique dans lequel apparaît la volonté de rendre clair et accessible un ensemble de réponses à des questions comme : est-ce que le monde est une construction …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/du-point-de-vue-ontologique-1/

Le tournant ontologique

Première publication, octobre 2006 (révisée août 2015)

Les philosophes Charlie B. Martin et John Heil écrivent que « la philosophie de l’esprit – et probablement la philosophie en général – a besoin d’une infusion de sérieux ontologique[1] ». John Heil (2003) ancre même le «sérieux ontologique» à l’honnêteté philosophique[2].

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/la-tournant-ontologique/

« Articles plus récents