Archives de l’étiquette : Dennett

Science, religion, métaphysique

Alors que les scientifiques d’aujourd’hui, croyants ou non, ont cessé d’invoquer directement Dieu pour expliquer les phénomènes naturels, on voit émerger, depuis près d’une quarantaine d’années, une tentative de dialogue entre les deux domaines. Initié principalement par des philosophes de la tradition analytique au tempérament religieux, une discussion argumentée mettant en question une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/science-religion-metaphysique/

Tous dualistes ! Même Daniel Dennett ?

Première publication, septembre 2014 (révisée août 2015) Où suis-je ?

Le philosophe Daniel Dennett a écrit une fiction[1] dans laquelle son corps, pour des raisons très secrètes de récupération d’ogive nucléaire férocement radioactive, a dû été séparé de son cerveau. Alors qu’il (son corps) effectuera la délicate mission de récupération à Tulsa, Oklahoma, son …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/tous-dualistes-meme-daniel-dennett/

L’effet que cela fait d’être Thomas Nagel ! L’essentiel de Mind and Cosmos

Première publication, octobre 2013 (révisée août 2015)

 

Thomas Nagel,  professeur à l’Université de New-York, est connu dans le monde philosophique, et au-delà, pour ses nombreuses contributions en éthique, épistémologie et philosophie de l’esprit. Son article « What is it like to be a bat », traduit en Français sous le titre « Quel effet cela …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/leffet-que-cela-fait-detre-thomas-nagel-lessentiel-de-mind-and-cosmos/

Un monde possible de zombies

Première publication, octobre 2008 (révisée août 2015)

Il paraît bien difficile de concevoir qu’il puisse exister des zombies dans notre monde actuel. Cependant, certains philosophes pensent qu’ils sont logiquement possibles. Par « logiquement possible », il faut comprendre que l’idée de la possibilité des zombies est consistante et qu’il existe …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/un-monde-possible-de-zombies/

Dennett contre Searle

Première publication, mai 2007 (révisée août 2015)

En tant que philosophe cognitiviste, Daniel Dennett soutient l’idée que les êtres humains et les créatures non humaines traitent des informations et manipulent des représentations relatives à leur environnement. Cependant, c’est une chose pour le comportement d’une créature d’être guidé par des représentations, c’en est une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/dennett-contre-searle/

La perspective intentionnelle

Première publication, avril 2007 (révisée août 2015)

Selon Daniel Dennett, avoir un esprit pour une créature est, strictement parlant, une perspective utile d’observation. En pratique cela revient à considérer la créature observée comme étant une des nôtres : un être possédant des croyances et des désirs pour certains états de choses, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/la-perspective-intentionnelle/

Fonctionnalisme et qualia

Première publication, avril 2007 (révisée août 2015)

Les qualia sont partout ! Ils sont ces manières particulières dont nous sentons, voyons, ressentons les choses. Ils accompagnent ainsi grand nombre de nos états mentaux. Ils sont ce quelque chose de particulier qui fait que cette soudaine douleur dentaire m’est propre. Le quale (singulier) est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/fonctionnalisme-et-qualia/

L’esprit de la machine à café

Première publication, mars 2007 (révisée août 2015)

Une machine à café équipée d’un monnayeur délivre du café et rend la monnaie. En introduisant une pièce de 1 euro et en sélectionnant un type de boisson, la machine, réagissant à ces consignes d’entrée, se met en marche et délivre la boisson demandée.

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/lesprit-comme-un-programme-de-machine-2/