Archives de l’étiquette : Armstrong

Qu’est-ce qu’un comportement ?

Première publication, avril 2008 (révisée août 2015)

On attribue traditionnellement à l’esprit le rôle d’expliquer les comportements. Une croyance et un désir semblent ainsi pouvoir expliquer causalement un comportement. La croyance qu’il y a de l’eau dans le réfrigérateur et le désir d’étancher ma soif semblent être la cause de mon déplacement vers …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/quest-ce-quun-comportement/

La voie de la propriété particulière et de la similarité simple

Première publication, mars 2008 (révisée août 2015)

Les propriétés, de façon standard, sont conçues pour exercer un double rôle : (i) conférer des pouvoirs causaux aux choses et (ii) fonder des ressemblances objectives entre les choses. Ce second rôle, consistant à rendre compte de l’universalité, impose d’accepter la notion étrange de la localisation …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/la-voie-de-la-propriete-particuliere-et-de-la-similarite-simple/

Universalia in rebus : le réalisme de David Armstrong

Première publication, février 2008 (révisée août 2015)

David Armstrong est réaliste au sujet des universaux. Cependant, sa théorie n’est pas, comme il la qualifie lui-même une théorie « extrême »[1] et se distingue ainsi du réalisme transcendant de Platon, pour qui les universaux sont aussi réels, mais séparés des particuliers. On applique le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/universalia-in-rebus-le-realisme-de-david-armstrong/

Pur platonisme : l’unicité dans le multiple

Première publication, février 2008 (révisée août 2015)

Le statut ontologique des propriétés mentales, selon le point de vue standard hérité de la théorie fonctionnelle de l’esprit, sont réalisées de façon multiple. Ainsi, deux particuliers peuvent posséder la même propriété mentale. Un chien et un humain pourraient donc être dotés de la même propriété …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/pur-platonisme-lunicite-dans-le-multiple/

Platon et les modernes : instancier un universel

Première publication, janvier 2008 (révisée août 2015)

Le prédicat est une « chose » qui dépend du langage, alors que la propriété est une structure de la réalité, indépendante (de nos pensées et donc de notre langage). Refuser le nominalisme du prédicat et admettre des propriétés dans l’ontologie, c’est, à propos de ces …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/platon-et-les-modernes-instancier-un-universel/

Ressemblance et propriétés

Première publication, janvier 2008 (révisée août 2015)

Selon les termes du débat philosophique, certaines entités ont des propriétés mais ne sont pas des propriétés, ce sont les particuliers. Les particuliers peuvent être définis comme des entités concrètes, c’est-à-dire qu’elles sont, des entités spatiotemporelles.

Lorsque nous disons que deux particuliers « partagent …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/ressemblance-et-proprietes/

Les trois David (Hume, Lewis, Armstrong) et la perception de la causalité

Première publication, décembre 2007 (révisée août 2015)

Lorsque l’on suppose que l’événement c cause l’événement e, lorsque la pierre lancée cause le bris de la vitrine, par exemple, on peut se poser deux questions auxquelles il est difficile de répondre :

1) Est-ce que je vois que le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/les-trois-david-hume-lewis-armstrong-et-la-perception-de-la-causalite/

Métaphysique contemporaine, textes clés

Première publication, novembre 2007 (révisée août 2015)

Dans la collection textes clés, les éditions Vrin publient, rassemblés par Emmanuelle Garcia et Frédéric Nef, et sous la direction de ce dernier, un volume réunissant quelques 12 textes dont la plupart sont au fondement d’une renaissance d’une discipline qui ne s’est ni …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/metaphysique-contemporaine-textes-cles/

Le fonctionnalisme d’Armstrong et de Lewis ou le « sérieux ontologique »

Première publication, avril 2007 (révisée août 2015)

David Lewis[1] et David Armstrong[2] (1968) initièrent presque en même temps un fonctionnalisme se distinguant du fonctionnalisme officiel et qui peut apparaître comme la « marque » australienne du fonctionnalisme[3].

Ned Block[4] explique la réalisation multiple comme la réalisation d’une propriété par une autre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/le-fonctionnalisme-darmstrong-et-de-lewis-ou-le-serieux-ontologique/

David Lewis : la douleur du fou et celle du martien

Première publication, avril 2007 (révisée août 2015)

Une théorie philosophique de l’esprit doit chercher à rendre compte de la douleur.

Comme nous l’apprend l’argument de la réalisation multiple, la douleur peut être réalisée dans un grand nombre d’organismes. Ainsi, une théorie philosophique de l’esprit doit pouvoir prendre en compte la douleur, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/david-lewis-la-douleur-du-fou-et-celle-du-martien/

Articles plus anciens «

« Articles plus récents