Archives de la Catégorie : Qui sommes-nous ?

Un corps qui pense

Je ne peux nier qu’une partie de ce que je suis entretient un lien particulier avec mon corps, voire que celui-ci me constitue, au moins en partie. Toutefois en écrivant cela, je ne suis pas loin de soutenir l’idée que je suis constitué de deux choses. C’est, en effet, une vieille habitude en …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/le-corps-qui-pense/

L’animalisme : une ontologie matérialiste de la personne humaine

« Lorsque je descends le plus profondément dans ce que j’appelle moi, il me semble découvrir que je suis un animal vivant. » Peter van Inwagen[1]

Le matérialisme métaphysique est un point de vue qui soutient que la nature de notre monde est entièrement matérielle. Ainsi, selon cette thèse, toutes les choses sont composées de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/lanimalisme-ontologie-materialiste-de-personne-humaine/

« HER » : Scarlett Johansson a un problème d’identité personnelle

Première publication, avril 2014 (révisée août 2015)

« Chaque corps organique est une espèce

de machine divine, ou un automate naturel,

qui surpasse infiniment

tous les automates artificiels »

Leibniz, La Monadologie, paragraphe 64

Après le corps de John Malkovitch que Spike Jonze nous permettait de visiter et de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/her-scarlett-johansson-a-un-probleme-didentite-personnelle/

Ce que nous sommes et le problème de la relation du corps et de l’esprit

Première publication, janvier 2012 (révisée août 2015)

John Locke dans son Essai sur l’entendement humain[1], introduisant le problème de l’identité personnelle, prend bien soin de se démarquer de l’ontologie dualiste de Descartes. Bien que notre philosophe français n’évoque pas la notion de « personne », on peut dire qu’avoir une âme immortelle …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.francoisloth.com/ce-que-nous-sommes-et-le-probleme-de-la-relation-du-corps-et-de-lesprit/